Les bureaux seront au cœur de l’entreprise de demain

Écouter l'article

Avec le Covid, on entend tous les jours que le développement du Home Office remet en cause la nécessité d’avoir des bureaux. Certaines entreprises comme Peugeot ou Air-France ont annoncé en faire une norme et réduire fortement le nombre de mètres carrés, en imposant le Home Office ou en développant le Flex-Office. Cette stratégie se comprend…mais d’un point de vue financier seulement. On n’entend même certaines banques dire qu’elles ne financent plus la construction de bureaux car demain il n’y aura tout simplement plus de bureaux.

Moi personnellement, j’ai une conviction et une vision totalement différentes de la situation et du monde du travail.

La période que nous vivons nous montre 2 choses :

  1. Beaucoup de mal-être, accentué par le Télétravail
    • Difficulté à bâtir la frontière entre le travail et la maison pour certains collaborateurs
    • Pour beaucoup le travail a pénétré la maison et fait exploser cette frontière qui était déjà compliquée à respecter
    • Voir son ordinateur sur la table de salle à manger rappelle en permanence le travail, et les tracas qui vont avec, d’autant plus que tout le monde n’a pas en plus chez lui de bonnes conditions pour télétravailler, et certains vont jusqu’à en rejeter leur logement
    • Quand on rencontre un problème, une contrariété , on est seul face à sa difficulté, on reste en boucle, puisque l’on échange avec personne (et l’idée de se dire on peut faire une visio pour en parler, sur le papier c’est possible, mais dans la vraie, ça ne se fait pas. Qu’est ce qui remplace les échanges informels et naturels de la pause café ou du dej ? L’apéro visio ? Combien en font encore 1 an après ?  Plus grand monde !

Un ami me disait l’autre jour , « Le télétravail c’est un délicieux poison ». On ne se rend pas compte que l’on est moins bien, on trouve que c’est cool, moins de temps de transport, mais au final on se désociabilise. Un salarié m’a dit, « Il a fallu que je revienne au bureau pour me rendre compte que finalement je n’étais pas bien chez moi » 

  1. Certains ne voient plus que ça comme mode d’emploi, du télétravail et que du télétravail
    • Ils sont ok pour poursuivre à cette condition de rester chez eux, quitte à imposer leur choix à l’entreprise, voir à la quitter 
    • Se lever plus tard, rester en chaussons, moins s’occuper de soi 
    • Et au final rencontrer moins de monde
    • Se recentrer sur soi voir s’auto-centrer

Ça peut être une conception, après tout ce n’est pas nouveau que certaines personnes travaillent chez elles mais est-ce un projet d’entreprise ? 

Digital Park un lieu de bien-être et d’échange pour les équipes

Avec la construction de notre futur siège social au Digital Park à Rennes (12 600m²) on me demande souvent si je n’ai pas peur, avec le développement du télétravail, car il y aura besoin de moins de bureaux.

Et bien non, même pas peur. Je suis même convaincu du contraire.

Car la période a démontré une chose que l’on avait tendance à oublier,  le bureau est le cœur de l’entreprise « la place du village ». Un lieu social où l’on fait des rencontres, des échanges, on déjeune ensemble, on raconte sa vie, son week-end, ses vacances, ses joies, ses peines. Ce qui permet de les extérioriser et de se sentir écouter. En résumé, de vivre. En visio, on ne vit pas ça !

Chez MV Group, nous avons l’ambition plus que jamais d’en faire le lieu commun des équipes.

  • Un lieu où il fait bon vivre
  • Où tout est mis en œuvre pour le bien-être de chacun
  • Pour être bien dans sa tête, bien avec ses collègues, pour être au top pour ses clients
  • C’est la raison pour laquelle nous avons amplifié les services aux salariés :
  • Crèche pour les enfants
  • Conciergerie
  • Espaces bien-être
  • Salle de jeux
  • Salle de sport
  • Espace Lounge, terrasses etc 

Et le télétravail dans tout cela ?

Ce n’est pas incompatible, notre vision est de pouvoir trouver le bon équilibre pour chacun, certains n’en veulent pas, d’autres en ont besoin, mais un impératif, ça doit aussi répondre aux besoins collectifs. La solution est dans un bon équilibre avec 2 jours par semaine par exemple, permettant de se focaliser sur ses missions et par ailleurs de développer l’intelligence collective.

Si des salariés souhaitent être en télétravail à 100%, c’est que finalement qu’ils ne s’inscrivent pas dans le projet de l’entreprise.

  • Ils disent dans ce cas, qu’ils n’ont pas besoin de voir les autres d’échanger avec eux
  • Or quand ils ont candidaté, ce n’était pas la promesse ni de l’entreprise, ni du salarié
  • Si leur besoin c’est de vivre seuls chez eux, c’est un autre projet 

Chez MV Group l’immobilier est au cœur de notre stratégie. C’est vrai que si nous étions focalisés seulement sur le rendement, nous aurions moins de frais immobiliers. Pendant le télétravail, la productivité a fortement augmenté (+ 22%), mais combien de temps ça va durer ? Et est-ce la vie que nous rêvons d’avoir ? Moi personnellement, j’ai bien vécu toutes les périodes : en télétravail à 100%, en présentiel ou les 2 à la fois. Mais simplement parce que c’était ponctuel. Ça me manque dans la durée de ne plus voir certaines têtes, d’avoir ces moments de vie qui nous nourrissent. Beaucoup d’entreprises ont déjà naturellement des problèmes de communication, et en distanciel ces problèmes se sont amplifiés pour beaucoup. 

Nous faisons en sorte d’avoir des locaux agréables, avec un certain nombre de services intégrés, qui favorisent le bien-être, développent les échanges, l’esprit d’équipe pour amplifier, l’intelligence collective qui contribuera à la créativité et du coup à l’innovation. D’autant plus que notre réseau de 11 agences en France permet d’accompagner les changements de vie de nos collaborateurs.

Ceux qui se disent que l’immobilier de bureaux est fini , je suis preneur de leur vision pour qu’ils m’expliquent :

  • Comment ils envisagent de faire vivre une belle expérience à leurs salariés
  • Comment ils vont faire pour développer la complicité entre les collaborateurs 
  • Comment faire tenir les managers à animer leurs équipes par visio
  • Comment favoriser l’intelligence collective, le travail collaboratif (nous travaillons avec de nombreuses solutions comme Klaxoon par exemple, qui est très bien, mais les solutions ne remplacent le contact humain et les moments magiques)
  • Comment ils envisagent de développer la R&D et l’innovation ?

Moi personnellement, je n’y crois pas du tout car au fil des mois on voit bien qu’il y a un délitement des échanges et un recentrage sur soi-même. Or en créant MV Group, mon ambition n’était pas de faire une entreprise portée seulement sur le résultat et la finance, mais de faire un lieu où tout le monde passe de bons moments de vie et moi le premier. Je ne rêve pas de passer mes journées derrière un écran à donner des directives, ce n’est pas ça ma conception de l’entreprise, ça doit être un lieu social, un lieu où les potentiels et les talents se révèlent et se font grandir mutuellement, un lieu où en résumé, vivre une expérience ensemble.

Je suis preneur de votre vision et de vos retours d’expérience sur ce sujet, car nous n’avons pas fini d’en parler.

 

Envie d'en lire plus ?

Découvrez les autres billets d'Olivier Méril

Article écrit par

Olivier Méril

La stratégie digitale est un univers passionnant à explorer et encore plus à partager. Avec mes collaborateurs, nous avons à coeur de vous communiquer notre expérience et notre savoir-faire.

Vous aimez cet article, partagez-le

Partagez-le

Linkedin