[Regards Croisés] Le marketing en entreprise

Écouter l'article

Regards Croisés, c’est notre rubrique d’échanges ! Chaque mois, Olivier Méril, Président de MV Group, échange avec une personne sur un thème spécifique. D’abord, Olivier pose ses questions, puis c’est au tour de l’autre personne. Aujourd’hui, c’est au tour de Clémence Campech, co-frondatrice de Pertinens, de se prêter au jeu !


Pas le temps de lire cet article ? Prenez 2 minutes pour regarder la vidéo !


Olivier à Clémence : “il y a un réel besoin des entreprises de se mettre au marketing et au digital”

#1 – Clémence, peux-tu te présenter (ton parcours et tes fonctions) ?

Je suis co-fondatrice de l’agence PERTINENS, agence de branding et stratégie marketing qui pilote également des actions opérationnelles. Cette agence incarne le rôle de bras droit du dirigeant. 

Après avoir été directrice marketing en entreprise pendant 10 ans au sein de TPE et PME, j’ai décidé de passer de l’autre côté de la barrière pour proposer mon aide par le biais d’un modèle d’externalisation à destination de ces dirigeants d’entreprise et directeurs marketing qui souhaitent propulser leur croissance grâce au digital. 

Pendant 10 ans, j’ai développé un marketing ROIste au sein des entreprises dans lesquelles j’étais, non pas en embauchant de multiples ressources en interne, mais en déléguant les compétences digitales auprès de prestataires. Aujourd’hui, nous comptabilisons plus de 150 prestataires qui font la réussite des entreprises grâce à une collaboration performante.

#2 – Quel a été le déclic qui t’a fait créer PERTINENS ? Pour répondre à quel besoin ?

Mon déclic en créant PERTINENS a été ma prise de conscience du réel besoin des entreprises de se mettre au marketing et au digital. On parle des TPE, des PME, des ETI, des indépendants, bref, de tous secteurs confondus, avec un seul et même constat : je ne sais pas faire et je n’ai pas de temps à consacrer au marketing et au digital, par contre je suis conscient de leur utilité.

Ce modèle d’externalisation marketing est indispensable pour toutes les entreprises qui souhaitent développer leur visibilité, leur panier moyen, avoir un rayonnement national, ou bien atteindre de nouvelles cibles. C’est aussi une décharge mentale pour un dirigeant que d’avoir une agence qui pilote tout, comme un directeur marketing avec son réseau de compétences, sauf qu’il n’est pas dans les mêmes bureaux.

Un collaborateur devant un pc

#3 – Quelle est ta promesse pour les sociétés qui font appel à toi ?

Ma promesse ? C’est d’amener les entreprises là où elles doivent être, et rendre leur marketing innovant au point qu’elles deviennent autonomes, c’est-à-dire que leur visibilité et leur communication dans l’air du temps génèrent des ventes additionnelles. 

Notre accompagnement est donc vertueux, car on écoute les enjeux du dirigeant et on déploie un marketing performant au service de la trajectoire du visionnaire, à savoir ce dirigeant d’entreprise. Le marketing devient ainsi un outil ROIste et non plus une contrainte, voire une dépense inutile.

#4 – Selon toi, quelles sont les principales faiblesses des entreprises qui font tout en interne ?

Les entreprises recrutent soit des profils 360, ou couteaux suisses, et qui n’incarnent ainsi aucune expertise réelle permettant de muscler leur marketing, soit des experts qui coûtent très cher pour réaliser des actions isolées qui ne répondent donc pas à des actions 360.

Les conséquences sont : un manque de renouvellement sur la communication, des équipes satellisées, et une surcharge de travail puisque le digital nous force à être réactif.

#5 – Selon toi, les entreprises en France ont-elles pris conscience de l’importance du marketing ?

Plus que jamais ! Surtout avec le contexte actuel qui accélère cette obligation d’avoir une raison d’être, des offres claires, un discours marketing qui capte les bonnes cibles, des outils de communication (site internet, vidéo, LinkedIn…) performants, etc. Et on appelle ça comment ? Du marketing.

Oui, les entreprises en prennent conscience car, depuis 6 mois, nous vivons un débordement de demandes de pilotage de l’intégralité de ces actions marketing que je viens de vous citer, et bien d’autres. 

#6 – Ton plus beau succès depuis la création de PERTINENS (retour d’expérience) ?

L’adhésion de ce modèle d’externalisation par nos dirigeants d’entreprise et les nouveaux prospects qui sont de plus en plus nombreux à nous appeler pour cela. PERTINENS devient LA référence à Bordeaux d’une agence 360 qui fédère toutes les expertises marketing pour ne faire qu’un auprès du dirigeant : ce fameux bras droit ! 😉 

Collaboratrice MV Group

Clémence à Olivier : “nous nous sommes promis de rester nous-mêmes et de ne pas devenir ce que nous avions fui”

#1 – Qui est Olivier Méril ?

J’ai 50 ans, et il y a 10 ans je suis devenu entrepreneur en fondant MV Group, où j’ai la chance de vivre une expérience humaine incroyable, qui a permis de nous révéler, de pousser nos limites en restant nous-mêmes et en prenant beaucoup de plaisir au quotidien avec nos clients et nos équipes. J’ai une chance incroyable, celle de me sentir libre.

#2 – Quels sont les plus de 250 talents qui composent MV Group ?

J’ai la chance d’être entouré par plus de 250 talents différents. Il y a d’abord les membres du Codir et associés, avec qui nous vivons de manière collective une aventure exceptionnelle. Nous nous connaissons depuis longtemps et avons un point commun fort qui nous lie, nous partageons les mêmes valeurs. Et ce ne sont pas juste des mots, ce sont des liens très forts que nous avons créés au fil des années dans les bons moments comme dans les moments difficiles. L’une des clés du succès est la solidité de cette équipe et le niveau de confiance que nous avons entre nous, qui nous permet de tout nous dire en toute transparence.

En ce qui concerne les équipes, nous recrutons les meilleurs du secteur pour bâtir les meilleurs teams dans chaque filiale ou pôle d’expertise. Nous investissons beaucoup dans l’humain, afin d’accompagner chaque collaborateur et de le faire progresser grâce à des perspectives d’évolution. La croissance et l’évolution du groupe offrent beaucoup d’opportunités, que ce soit au cœur de sa propre expertise, dans une autre filiale ou dans une autre ville. C’est là toute la mission de notre Pôle Capital Humain : développer les talents.

#3 – Pour avoir été confronté à la réalité des grands groupes, comment fais-tu pour rester authentique malgré la montée en puissance de ton groupe à toi ?

J’ai passé 20 ans dans un grand groupe et j’ai pu toucher du doigt tous les travers d’une telle société. Quand nous avons démarré l’aventure, nous nous sommes promis de rester nous-mêmes et de ne pas devenir ce que nous avions fui. 

Nous voulons prendre du plaisir au quotidien, nous amuser, mais surtout que chaque salarié puisse s’épanouir. C’est ce qui me fait avancer, et me donne du sens.  Pour rester authentique, personnellement, je n’ai pas d’efforts particuliers à faire, j’ai toujours cultivé et assumé ma personnalité, ce qui m’a joué des tours à l’école et souvent dans le groupe qui m’employait, car ça ne rentrait pas des les cases. 

Personnellement,  je trouve que c’est dommage, je préfère développer les personnalités, c’est là la richesse d’une équipe : avoir des points de vue différents qui apportent d’autres idées et enrichissent l’entreprise. 

Et au final, l’important est bien d’être aligné avec soi-même et de savoir ce qui nous rend heureux. On peut être patron d’une entreprise et avoir une vie simple. Depuis 15 ans, je vais en vacances en camping et j’aime ça, les gens sont cool et ne se prennent pas la tête, un vrai bonheur 😊

Collaboratrice MV Group

#4 – Selon toi, avec autant de profils et peu de turnover, sur quelle base doit se faire le recrutement d’aujourd’hui ?

C’est vrai qu’aujourd’hui, notre turnover est 2 fois inférieur au marché, c’est le fruit de tout le travail de fond que nous avons construit. Pour les recrutements, nous sommes particulièrement vigilants à deux points :

  • Les valeurs : sans valeur ou avec des valeurs que nous ne partageons pas, nous ne parviendrons pas à construire une relation de confiance, or tout est basé sur la confiance réciproque. La vie en entreprise n’est pas un long fleuve tranquille, avec la confiance, nous pouvons plus facilement franchir ensemble ces étapes.
  • Le potentiel : nous identifions le potentiel de chacun et, avec la confiance, nous réussissons à bâtir des parcours de progression individualisés qui font progresser beaucoup plus vite. Le tout cumulé à l’intelligence collective que nous cultivons donne souvent des résultats impressionnants.

À lire aussi : Il est temps de changer les méthodes de recrutement


#5 – En tant qu’entrepreneuse, ton parcours m’inspire particulièrement. Si tu devais nous partager à ton tour des profils inspirants, quels seraient-ils ?

Merci beaucoup Clémence, c’est sympa. La question me gêne un peu car je n’idéalise personne. Je m’inspire de tout le monde, je picore a droite à gauche, sur Linkedin ou dans les rencontres d’entrepreneurs (j’adore les aventures d’entrepreneurs, elles sont toutes passionnantes). Par exemple, je te retourne le compliment, la dynamique que tu as et les actions de communication que tu mets en place m’impressionnent et m’inspirent. Sinon, dans les grands patrons que je trouve très bien, je t’en citerai deux : 

  • Emmanuel Faber, le patron de Danone, pour ses prises de position et ses valeurs
  • Nicolas Gomart, le DG de Matmut, pour les valeurs humaines 

#6 – Peux-tu m’en dire plus sur tes futurs projets ?

Pendant l’année 2020, nous en avons profité pour nous poser les questions de fond. Nous travaillons l’identité de marque (et quelques changements de noms) pour aligner chaque filiale aux ambitions que nous avons pour elle. Ce sont des chantiers importants, qui vont nous donner de nouvelles bases solides pour préparer le futur.

Notre famille va également s’agrandir un peu plus, puisqu’une nouvelle activité va nous rejoindre, une chouette équipe de 30 personnes à Lille, ce qui va nous donner une nouvelle dimension dans les Hauts-de-France et nous faire arriver à 300 salariés. Encore une belle aventure humaine en perspective ! Dans les mois à venir, nous avons également un sujet immobilier, nous allons agrandir nos locaux à Bordeaux, à Paris et intégrer notre nouveau siège social, le Digital Park, un complexe immobilier de 12 800 m² au cœur de la Silicon Valley Bretonne. 

Pour le reste de l’année, nous allons poursuivre nos innovations d’offres avec de gros sujets, sur l’IA, le machine learning, de nouvelles solutions pour les  patrons de PME, mais aussi lancer de nouveaux pôles d’activité pour apporter toujours les solutions les plus innovantes.

Prêt à lancer votre stratégie de marketing digital ?

Les experts de notre agence digitale sont à votre écoute et prêts à faire décoller votre business !

Article écrit par

Olivier Méril

La stratégie digitale est un univers passionnant à explorer et encore plus à partager. Avec mes collaborateurs, nous avons à coeur de vous communiquer notre expérience et notre savoir-faire.

Vous aimez cet article, partagez-le

Partagez-le

Linkedin