Dream Danemark, un projet socialement innovant

Écouter l'article

Depuis que j’ai racheté Mediaveille (aujourd’hui, Yumens) il y a 11 ans, l’agence a toujours eu un coup d’avance sur l’aspect social. En effet, il n’est pas très fréquent de voir une petite agence de 10 personnes proposer 21 RTT !

Au départ, j’ai été surpris et j’ai essayé de changer les choses en proposant d’augmenter les salaires en contrepartie de la réduction du nombre de RTT, et le verdict a été sans appel, aucun salarié n’était intéressé par cette alternative. Finalement le pragmatisme a remplacé mes a priori personnels. Si la situation convient bien aux équipes, que les clients ne sont pas pénalisés et que l’entreprise performe, à quoi bon se prendre la tête ?

Durant toutes ces années, notre fil conducteur a été de savoir comment trouver cet équilibre permanent : 

Salariés épanouis = clients bien servis = entreprise performante 

Nous l’avons même placé au cœur de la stratégie du groupe ! 

Nous sommes une entreprise de service et l’humain est notre 1er Capital. La difficulté principale est de s’adapter à des besoins différents pour chacun en plaçant le client au cœur de notre organisation. 

C’est ce qui nous a motivé, il y a 3 ans à faire une Learning expédition au Danemark pour les membres du CODIR.

Pourquoi le Danemark ? Tout simplement car ils ont toujours été en avance sur nous sur les aspects sociaux.

Nous nous étions fixés 2 objectifs :

  • Trouver de l’inspiration pour l’aménagement de notre futur siège social, le Digital Park 
  • Innover sur l’aspect social 

Ce voyage, riche d’une douzaine de visites toutes plus inspirantes les unes que les autres, a rempli totalement nos objectifs.

Pour l’aspect aménagement, il n’y a qu’à visiter notre siège social pour avoir la réponse : les couleurs, les matériaux, la gestion du bruit, des lumières, les espaces entre les postes, l’ambiance générale, les espaces de travail collaboratif, etc. Tout a été pensé en s’inspirant des méthodes scandinaves.

Pour l’innovation sociale, nous sommes revenus avec des étoiles plein les yeux.

Finalement, nous n’étions pas très loin philosophiquement mais nous n’avions pas pris conscience d’un certain nombre de points pour développer le bien-être des équipes.

L’élément le plus marquant et qui semble tellement logique maintenant que l’on nous le dit, pour couvrir 80% du bien-être des salariés il faut 2 piliers essentiels : 

  • Être en bonne maîtrise de son travail
  • Être bien organisé (personnellement et la structure)

En résumé, pas la peine de mettre un babyfoot dans les bureaux si c’est le bazar dans le travail, ça ne donne rien, a part un peu plus de bazar !

Fort de ces constats, nous avons donc travaillé au printemps/été 2019 un projet que nous avons intitulé « Dream Danemark »

 


⏰ Pas le temps de lire cet article ? Regardez directement la vidéo d’Olivier ! 


La naissance du projet Dream Danemark

Le projet Dream Danemark a été présenté en toute transparence à l’ensemble des collaborateurs du groupe lors de notre séminaire de septembre 2019, pour un lancement officiel le 1er Avril 2020. 

Entre temps, la Covid est passée par là, et nous avons jugé plus sain d’attendre que la situation soit sous contrôle pour le déployer.

L’objectif : trouver un meilleur équilibre Vie Pro/ Perso que les Danois appellent le « Work/ Life Balance »

Des prérequis avant de se lancer :

  • Des clients mieux servis 
  • Avoir la même disponibilité pour eux
  • Une relation basée sur la confiance 
  • On ne gère pas les problèmes, chacun vient avec une solution

Pourquoi un tel délai entre l’annonce et la mise en œuvre ? Pour nous donner le temps de bien nous organiser. 

Pas au niveau administratif mais pour répondre au fameux 80% du bien-être. Être bon dans son job et être bien organisé. Pour cela, nous avons bâti des parcours de progression, changé nos entretiens individuels pour passer à des entretiens de progression mensuels, ou encore ajusté le nombre de managers par collaborateur pour accélérer la montée en compétences. 

Au niveau de l’organisation, nous avons redéfini les binômes pour chacun, mis en place des outils communs à tout le groupe pour avoir une seule méthode de travail afin de faciliter le fonctionnement, identifié tous les cailloux dans les chaussures de chacun pour apporter des réponses concrètes et améliorer nos fonctionnements.

Nous avons mené tous ces projets structurants au pas de charge, là encore avec une méthode d’inspiration danoise : pas plus d’un seul projet structurant par mois ! Un conseil qui nous a fait du bien pour prioriser ces chantiers et améliorer l’adoption par chacun.

Pour bâtir le projet Dream Danemark, nous avons écouté les attentes de chacun pour faire en sorte que tous les collaborateurs trouvent une solution correspondant à leur aspiration selon leur âge ou leur situation personnelle.

Le projet repose sur 4 piliers :

  • Plus de souplesse au quotidien : pouvoir déposer ses enfants le matin ou aller les chercher en fin de journée.
  • Plus de modularité dans les RTT :
    • Garder les 21 RTT
    • Réduire le nombre et s’en faire racheter si on veut augmenter ses revenus
    • Ou encore passer à la semaine des 4 jours par semaine, avec 3 jours au choix pour la journée de congé supplémentaire, le lundi pour se remettre de son week-end, le mercredi pour garder ses enfants, ou le vendredi pour se préparer pour le week-end.
  • Le Home Office : permettre de travailler en Home Office 2 jours par semaine. Pour ce point, la Covid-19 a tout balayé sur son passage et fait avancer toutes les entreprises. Le voyage au Danemark, nous a appris que le Home office fonctionnait bien et ne pénalisait pas le travail collectif si on sanctuarisait 2 jours par semaine où tout le monde est présent. C’est ce que nous avons fait le mardi et le jeudi. Le Home Office est donc possible le lundi, le mercredi, ou le vendredi.
  • Possibilité de partir quelques mois : nous offrons l’opportunité aux salariés de partir quelques mois jusqu’à 1 an en cumulant ses RTT, congés et en complétant par du sans solde, pour réaliser un projet personnel, un voyage par exemple avec la garantie de retrouver son poste au retour

Bien évidemment, tout ceci est organisé et un cadre bien précis a été présenté aux collaborateurs. On peut jouer dans le cadre mais pas en sortir.

La Covid-19 aura retardé de 20 mois notre déploiement de « Dream Danemark » mais finalement il tombe à point nommé pour tout le monde. 

Ces 2 dernières années nous ont démontré que nous avions raison de faire confiance à nos équipes, qui ont réalisé un travail incroyable dans un état d’esprit impressionnant. Pendant cette période, nous avons eu l’occasion de muscler et de renforcer nos organisations pour les rendre encore plus robustes et efficaces.

Un lancement officiel début 2022

Depuis le 1er Janvier 2022, « Dream Danemark » est officiellement lancé chez MV Group.

C’est une satisfaction énorme pour tous les membres du Codir de voir se concrétiser ce projet innovant socialement.

Le rôle de dirigeant est un travail d’équilibriste, malgré les nombreuses contraintes. L’objectif est de réussir à avancer pour apporter le maximum de satisfaction à ses salariés. Ils doivent être le plus possible épanouis pour apporter le meilleur d’eux et  donner toutes leurs valeurs ajoutées à nos clients pour améliorer leurs performances.

Envie d'en lire plus ?

Découvrez les autres billets d'Olivier Méril !

Article écrit par

Olivier Méril

La stratégie digitale est un univers passionnant à explorer et encore plus à partager. Avec mes collaborateurs, nous avons à coeur de vous communiquer notre expérience et notre savoir-faire.

Vous aimez cet article, partagez-le

Partagez-le

Linkedin