4 projets d’associations soutenus par la Fondation MV Group !

Écouter l'article

La fondation MV Group a été créée cette année dans le but de faciliter l’accès à l’éducation et à la formation, et de lutter contre la fracture numérique. 

Suite à l’appel à projets lancé en mai 2022 par la Fondation, le Comité de Présélection et de Sélection se sont réunis et ont décidé de valider le soutien financier de 4 associations qui participent au développement de nos engagements. Les membres du Comité de Sélection s’engagent à suivre et à accompagner les associations tout au long du projet.

 

Espoirs d’enfants

Créée en 2011, l’association Espoirs d’Enfants souhaite aider les enfants et les familles les plus démunis à se construire un avenir. Espoirs d’Enfants est présente dans 4 pays : au Bénin, à Madagascar, l’Inde et la Colombie.

L’association aide notamment les enfants qui sont loués par leurs parents à des marchands ou des jeunes qui travaillent dans des carrières de cailloux pour nourrir leur famille.

Le projet 

L’association va ouvrir une classe de formation dédiée à l’apprentissage du numérique à Parakou au Bénin. Cette formation sera réservée à des jeunes défavorisés. Elle accueillera 12 personnes pour chaque promotion : des garçons et des filles qui travaillent sur la carrière de Parakou et qui ont été obligés d’arrêter leurs études pour survivre. 

Cette formation dure un an et se poursuivra par un stage pratique de 3 mois en entreprise. Elle est bien entendu gratuite pour les élèves qui y participent. 

L’objectif de ce projet est de leur permettre d’acquérir les compétences pour obtenir un emploi rémunérateur et sortir ainsi de leurs conditions de vie très précaires. Une fois formés, ils participeront ainsi à la transformation digitale et au développement des entreprises de leur pays.

 

En savoir +

 

 

FACE Rennes 

Créée en 1998, FACE (Fondation Agir Contre l’Exclusion) Rennes participe à dynamiser l’engagement social et sociétal des acteurs du territoire d’Ille-et-Vilaine. L’association défend des valeurs de cohésion sociale, d’égalité des chances et d’égalité de traitement.

MV Green, groupe de collaborateurs MV Group engagés pour des actions solidaires, accompagne déjà FACE Rennes. Nos collaborateurs interviennent notamment pour expliquer les métiers du digital aux WI-FILLES.

Le projet

Le secteur des Technologies de l’Information (IT) et du numérique est un des plus attractifs et pourvoyeurs d’emploi mais il peine pour autant à recruter à hauteur des besoins, de plus le taux de femmes employées dans le secteur numérique avoisine les 27%. Les filles ont tendance à moins s’orienter dans les formations initiales aux métiers du numérique. Elles sont seulement 20% à candidater dans ces filières de formation (versus 80% de candidatures de garçons). 

Le programme WI-FILLES s’adresse aux jeunes filles volontaires âgées de 13 à 17 ans, scolarisées en collège (4ème et 3ème) et lycée (2nde). Il vise à sensibiliser et à initier les filles aux métiers et aux compétences du numérique. L’objectif est d’accompagner au mieux les filles à enrichir leur compréhension des avenirs possibles dans le champ du numérique, à développer leur autonomie et les rendre actrices de leur parcours, les aider à s’orienter vers des études et des métiers dans les filières numériques.

En savoir +

 

 

Kodiko

Créée en 2016, Kodiko propose un programme de 6 mois dédié aux personnes réfugiées, pour les accompagner dans la réalisation de leurs projets professionnels

L’association facilite leur insertion durable en travaillant sur le partage des codes professionnels et culturels, les compétences de chacun et la mise en réseau. 

Ce programme est organisé en partenariat avec des entreprises locales, dont les salariés volontaires peuvent accompagner une personne réfugiée. Un moyen innovant de permettre aux entreprises d’expérimenter la diversité. 

Le projet

Suite aux événements en Ukraine, l’association va doubler la capacité d’accompagnement sur l’antenne rennaise pour la promotion qui débute en octobre prochain en passant de 30 à 60 personnes accompagnées. 

L’accompagnement comporte deux volets : 

  • collectif : 60 heures d’ateliers pour appréhender le monde professionnel en France, s’outiller pour la recherche d’emploi et développer son réseau professionnel 
  • individuel : 20h d’accompagnement au projet professionnel par un salarié en entreprise.

En savoir +

 

 

Les Apprentis d’Auteuil 

Les Apprentis d’Auteuil accompagne depuis plus de 155 ans les jeunes en difficulté.

Le collège Saint-Louis (à Cesson-Sévigné), qui fait partie des Apprentis d’Auteuil, accueille depuis son ouverture en 2020 des jeunes en grande difficulté, déscolarisés ou en voie de déscolarisation

L’établissement propose des outils qui permettent aux enseignants de mettre en appétence les jeunes et leur donner un cadre qui les sécurise au niveau de leurs difficultés en valorisant notamment les erreurs (pédagogie de la réussite). 

(c) Geoffroy Lasne/Apprentis d’Auteuil

Le projet

Les jeunes accueillis sont dans un mal-être scolaire car les cours sont principalement faits pour des auditifs, ceux dont l’attention ou la compréhension se réalise par l’écoute. Or, les élèves ont besoin de développer des cours plus axés sur le visuel ou le kinesthésique (toucher, pratique, création) pour apprendre dans de bonnes conditions. L’achat de tablettes tactiles va permettre aisément d’aller vers ces types d’apprentissages.

Les objectifs :

  1. Motiver les jeunes via le numérique (au vu de leur refus du cahier et du stylo, le numérique est un biais permettant de retrouver de l’appétence pour les apprentissages) 
  2. Apprendre par une approche visuelle et kinesthésique 
  3. Elaborer des projets autour du numérique (vidéo, artistique, culturelle…) 
  4. Responsabiliser en dotant les jeunes d’un outil de travail valorisant et gagner en autonomie

En savoir +

 

Article écrit par

Marine Gadebois

Vous aimez cet article, partagez-le

Partagez-le

Linkedin