Cosy House : la solution de logement pour les collaborateurs MV Group !

Écouter l'article

Quand on parle de bien-être pour les salariés, c’est aussi les accompagner sur le sujet de l’immobilier. MV Group propose à ses collaborateurs la mise à disposition d’un appartement de co-living appelé le Cosy House pour les aider dans leur installation dans la capitale bretonne ou lors de leur venue au siège. Il se situe à deux pas du Digital Park, à Cesson-Sévigné, dans un immeuble tout neuf. Ce lieu chaleureux peut accueillir jusqu’à 3 personnes en même temps.

Le co-living rennais, une innovation pour les collaborateurs de MV Group

Le co-living, qui provient des pays anglo-saxons, consiste à proposer un mode de vie entre la colocation et la vie en hôtels. Cela a émergé ces dernières années, pour répondre aux besoins de flexibilité des jeunes travailleurs.

En effet, le marché immobilier de Rennes devient de plus en plus concurrentiel au fil des années. Les loyers augmentent, les appartements à louer se raréfient, et aucune baisse des prix ne semble se profiler. C’est pour cela que MV Group a décidé de mettre un appartement à disposition de ses collaborateurs.

Cet appartement est destiné aux nouveaux arrivants venant des agences externes lors de leur parcours d’intégration à Rennes, les collaborateurs provenant d’agences extérieures qui sont envoyés au siège social pour leur intégration, et les nouveaux collaborateurs s’installant à Rennes qui rencontrent des difficultés dans leur recherche de logement. Ce logement est donc accessible pour tout membre qui en aurait besoin, même s’il ne vient pas de l’agence de Rennes.

Ce temps de vie commune peut faciliter les liens entre les différents collègues y habitant. Amandine GALLIOU, collaboratrice Graphisweet nous explique qu’elle a gardé une relation avec ses colocataires.

Le Cosy House est aussi un lieu de rencontres très sympa. J’ai rencontré Julien et Julie, pour ma part, que j’ai le plaisir de croiser régulièrement depuis mon moment passé à l’appartement.

Un appartement tout équipé 

Ce logement entièrement meublé et équipé possède 3 chambres privées, et 1 salle de vie commune. Les collaborateurs pourront  y retrouver un espace de cuisine ergonomique et entièrement équipé.

Le salon, ouvert sur la cuisine, possède un canapé afin de réunir les différents locataires de l’appartement, et renforcer ce lien convivial.

Dans chaque chambre, un bureau et une connexion internet haut débit est disponible. Chaque chambre possède une ouverture directe avec une terrasse.

Kévin Rochet, collaborateur de Yumens, a tenté l’expérience du Cosy House.

La colocation s’y passe bien, chacun peut préserver son intimité avec une clé à disposition pour chaque chambre. On peut aussi profiter du séjour et de la terrasse pour discuter ou se relaxer. C’est un appartement très bien équipé, pratique pour préparer un bon repas.

Une décoration originale et rétro

Le Cosy House est meublé et équipé avec tous les éléments essentiels pour être un lieu accueillant. Nous avons  fait en sorte de créer une atmosphère cocooning, en choisissant des matières réconfortantes. 

Côté déco, nous avons fait appel à Stéphanie Monsu, Responsable de la société L’Art de la Chine et ancienne collaboratrice de Yumens. L’idée était qu’elle donne un sens à l’installation de l’appartement, en mixant du neuf et de la seconde main pour travailler l’économie circulaire. Il était important pour MV Group de trouver un moyen de participer à une économie responsable pour meubler le Cosy House.

L’objectif principal était de rendre le lieu cosy, que les collaborateurs se sentent « comme à la maison ».

L’ambiance générale s’inspire d’une autre époque, sans objets numériques. Stéphanie nous explique qu’elle avait carte blanche pour la décoration, et qu’elle désirait se remémorer l’époque avant le digital. Les locataires pourront découvrir plusieurs objets vintage : une machine à écrire, un vieux dictaphone, ou encore des polaroïdes.

L’idée était de créer de l’émotion avec quelques accessoires de décoration qui rappellent des souvenirs, un grand-père, une grand-mère, des jeux de leur enfance.

De ce fait, il n’y a pas de télévision. Elle nous exprime que c’était volontaire de sa part de ne pas en mettre, afin que le salon puisse être une source d’échanges, de partage, que c’est une bonne façon de s’intégrer et de découvrir les autres colocataires.

Article écrit par

Laurie KERLEROUX

Vous aimez cet article, partagez-le

Partagez-le

Linkedin