[Emploi & handicap] Aider à la rencontre entre candidats et entreprises

Écouter l'article
mask

Héloïse, Chargée de Projets Ressources Humaines chez MV Group, est membre du Conseil d’Administration de l’ADIPH 35. Son rôle ? Apporter la vision de l’entreprise à l’association et mieux accompagner les candidats. 


L’ADIPH 35 (Association Départementale pour l’Insertion des Personnes en Situation de Handicap) est une association au service de Cap Emploi 35, un service de l’État aidant les personnes en situation de handicap dans leur accès à l’emploi, leur insertion et leur réorientation.

Héloïse fait partie du Conseil d’Administration depuis plus d’un an : “nous sommes une vingtaine de personnes, dont quatre entreprises, précise-t-elle. Mon but est d’apporter ma vision de l’entreprise et un peu de modernité pour aider l’ADIPH 35 dans ses choix stratégiques et sa politique d’accompagnement des personnes en situation de handicap”. 

Heloise

Héloïse Blin, Chargée de Ressources Humaines chez MV Group

Attirer des talents en situation de handicap et faciliter le processus de recrutement

Héloïse m’explique que Cap Emploi 35 travaille de plus en plus avec les entreprises : “c’est un domaine qui m’intéresse, aussi bien au niveau personnel que pour les actions que nous souhaitons mettre en place au sein de MV Group pour attirer plus de talents en situation de handicap”.

Le Conseil d’Administration de l’ADIPH 35 se réunit une fois par trimestre. Pour Héloïse, “c’est toujours l’occasion d’échanges riches car nous nous aidons mutuellement”. Effectivement, elle apporte à l’association sa vision de l’entreprise et du groupe en évoquant les problématiques auxquelles les professionnels sont confrontés en termes de recrutement. Les échanges avec l’association permettent également de se familiariser avec les difficultés que peuvent rencontrer les candidats, mais aussi de mieux connaître les différentes associations d’aide.

En tant qu’entreprise, il s’agit d’accompagner l’ADIPH 35 dans sa stratégie de développement, d’apporter la vision de l’entreprise, les difficultés auxquelles on fait face, etc., car c’est une vision que les équipes n’ont pas toujours. C’est aussi une façon de faciliter les échanges entre les salariés de l’association et les entreprises pour aider à l’insertion à l’emploi.

Accueillir des collaborateurs ou collaboratrices en situation de handicap est une volonté forte de MV Group. Bien plus qu’une valeur, la diversité au sein de nos équipes fait réellement partie de notre ADN ! “Pour nous, c’est important de penser que l’on peut participer à l’amélioration des accompagnements, que ce soit côté entreprise ou côté candidat·e”, confirme Héloïse.

Mais surtout, précise-t-elle, “80% des handicaps apparaissent en cours de vie, et sont donc liés à une reconversion professionnelle. Ces situations de handicap touchent une population de plus de quarante ans : or, le monde du digital est encore peu connu de ces personnes, qui en ont parfois peur. Pour des entreprises telles que MV Group, il est compliqué de recruter, car comment attirer des personnes qui ont peur de ce secteur d’activité, qui semble très fermé et compliqué ?” 

Accompagner l’ADIPH 35 est ainsi une façon de mieux comprendre ce qui pourrait freiner les candidat·es, et éventuellement de les accompagner sur une reconversion grâce à la formation, par exemple.

Quel est le lien entre les entreprises et l’ADIPH 35 ?

Une entreprise peut souhaiter se rapprocher d’une association telle que l’ADIPH 35 ou Cap Emploi 35 pour deux raisons :

  • Pour un·e salarié·e en situation de handicap : l’association peut accompagner les entreprises et les salariés, qu’il s’agisse d’un nouveau ou d’une nouvelle salarié·e ou d’un·e autre dont le handicap s’est déclaré en cours de carrière. L’entreprise et le salarié lui-même peuvent alors se tourner vers Cap Emploi 35 pour tout ce qui concerne l’aménagement de poste, l’accompagnement et le maintien de la personne dans l’entreprise, voire la sortie de l’entreprise et la reconversion si le poste n’est pas compatible avec une situation de handicap.
  • Pour intégrer des collaborateurs ou collaboratrices en situation de handicap : l’association fait alors le lien entre l’entreprise et les candidat·es, et propose à l’entreprise des profils de personnes pouvant être intéressées par le poste.

Pour nous, faire partie de l’ADIPH 35 est un immense avantage, car nous apprenons à mieux connaître le réseau handicap, les canaux (qui contacter), mais aussi les difficultés auxquelles font face les candidat·es

Effectivement, précise-t-elle, les entreprises sont assez peu accompagnées sur les situations de handicap. Paradoxalement, il existe énormément d’interlocuteurs et d’associations, elles peuvent donc avoir du mal à savoir vers qui se tourner, que ce soit pour le recrutement, le maintien ou la réorientation d’une personne.

“Faire partie de l’ADIPH 35 m’enrichit personnellement, mais aussi au niveau du Groupe, assure Héloïse. Cela me permet de connaître les actions à mettre en place, mais aussi les difficultés auxquelles font face les candidats et candidates”. 


Souhaitez-vous rejoindre une entreprise aux saveurs pas comme les autres ? Nous vous attendons !

Rejoignez notre brigade de talents !

Vous aimez cet article, partagez-le

Louise-Alison Mulatier

Aventurière du digital et grande patronne de la trinité chat-plaid-thé, je vous partage les meilleurs ingrédients d'une stratégie digitale réussie.

mask

Vous aimerez aussi

[Regards Croisés] La formation des couleurs “Méthode Disc”

Regards Croisés, c’est notre nouvelle rubrique ! Chaque mois,...

Lire la suite

Le burn-out, une maladie invisible qui se développe… avec le confinement.

On utilise souvent ce terme pour résumer en réalité trois états bien différents :  Le burn-out : un...

Lire la suite
Haut de page