[Défi 30 jours] Conseil nº28 : auditer sa base de données clients

Écouter l'article
mask

Alors que le confinement continue, MV Group vous propose un défi sur tout le mois d’avril : chaque jour, découvrez un nouveau conseil pour adapter votre stratégie digitale et préparer la reprise ! 


Conseil n°28 : auditer sa base de données clients

Cette période de confinement est opportune pour se pencher sur la rationalisation de vos coûts.

Parmi les solutions, nous vous avons déjà parlé de l’importance de mettre en place un programme relationnel personnalisé et adapté avec vos clients (souvenez-vous, un client fidèle vous coûte 10 fois moins cher que d’aller en chercher un nouveau!).


Découvrir tous nos conseils


Mais pour capitaliser sur la connaissance client et mettre en place un marketing objectivé par la donnée, vous allez tout d’abord devoir auditer la qualité de votre base de données clients.

Savez-vous que 62% des entreprises possèdent une base de données incomplète, pas suffisamment enrichies ou pas à jour ?

Les données clients collectées proviennent en général de multiples sources, qui sont autant de points de contact qu’ils ont avec votre marque (CRM, données de caisse, données de navigation, achats en ligne, etc.). Ces sources multiples génèrent des doublons, des données inexactes, non actualisées…

Or, vous devez avoir une vision globale et cohérente de vos clients et prospects : c’est même un pré-requis indispensable pour lancer une stratégie relationnelle cohérente et efficace, mais aussi pour faire vivre à vos clients une expérience réussie !

Pour atteindre ces objectifs, vous allez devoir passer par trois étapes

  • Unifier la donnée : identifier chaque individu de manière unique afin de pouvoir le reconnaître quel que soit le canal de contact (online ou offline), c’est ce qu’on appelle la Vision Client Unique !
  • Segmenter les clients : il s’agit de “catégoriser” chaque individu de votre base de données, selon son comportement (prospect, client actif, client VIP, abandonniste…). On peut aussi analyse le parcours de chacun de ces clients pour définir des personae : Promophile, promophobe par exemple. Le but est de pouvoir adresser le bon message, à la bonne personne, au bon moment !
  • Enrichir la donnée : vous collectez ce que l’on appelle de la donnée 1st party. Mais il est intéressant de l’enrichir de données 3d party (bases de données tierces) afin d’atteindre de nouveaux prospects et d’élargir votre clientèle potentielle. Le CRM onboarding est aussi une solution d’enrichissement, pièce maîtresse dans la rétention de vos clients.

 

Vous le comprenez que la gouvernance des données, c’est-à-dire réunir, structurer, dédupliquer, qualifier, unifier et tout cela dans le cadre du RGPD est un projet à lancer dès à présent pour garantir vos leviers de croissance de demain !


Vous le comprenez, la data est la clé de la performance client. Envie d’aller plus loin sur le sujet ? Convaincu.e de l’importance de lancer une stratégie marketing objectivé par la donnée ? Téléchargez notre guide ! 

 

Télécharger le guide

Vous aimez cet article, partagez-le

Louise-Alison Mulatier

Aventurière du digital et grande patronne de la trinité chat-plaid-thé, je vous partage les meilleurs ingrédients d'une stratégie digitale réussie.

mask

Vous aimerez aussi

[Regards Croisés] La formation des couleurs “Méthode Disc”

Regards Croisés, c’est notre nouvelle rubrique ! Chaque mois,...

Lire la suite

Le burn-out, une maladie invisible qui se développe… avec le confinement.

On utilise souvent ce terme pour résumer en réalité trois états bien différents :  Le burn-out : un...

Lire la suite
Haut de page